La convocation de l'assemblée générale annuelle des membres de notre association est reportée au printemps 2018 et donnera lieu à une consultation sur l'avenir de l'ARVPAT.

ENCORE UNE PLAINTE FORMULÉE CONTRE LA MARINA P.A.T.

Note du blogmestre (18 août 2014): En toute transparence,j'informe qu'à ce jour, les deux niveaux de gouvernement auxquels l'ARVPAT avait adressé la plainte ci-dessous décrite, ont chacun répondu très récemment qu'ils  maintenaient  leurs positions quant aux autorisations précédemment accordées à la marina. 
......................................................................
L'ARVPAT a déposé le 16 juillet une plainte auprès des autorités gouvernementales provinciales et fédérales contre la récidive commise le 4 juillet  par la Marina P.A.T. d'installer  son estacade de 170 pi de longueur ***** Cf. plus bas des photos plus précises  en plein milieu du chenal de navigation de plaisance situé entre la rive et l'île de la batture de Pointe-aux-Trembles. Voici le contenu de cette plainte:
Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques  (MDDELCC)
Direction de la gestion du domaine hydrique de l'État
Objet : PLAINTE 2014 - / ARVPAT c. Marina Pointe-aux-Trembles (...)
(...)

Le mardi 4 juillet 2014, tel qu’illustré par les deux  photos ci-dessous, le propriétaire de la marina Pointe-aux-Trembles a    récidivé  à l’installation d’une estacade de quelques 170 pieds de long, accrochée   à des bouées ancrées dans le lit du fleuve St-Laurent, à mi-distance du prolongement de l’île de la Batture de Pointe-aux-Trembles, qui est la propriété du gouvernement du Québec, et du prolongement de la propriété de l’un de nos membres situé au 12 610-12 630 rue Notre-Dame.

Photo: ARVPAT- DR
                                                Photo: ARVPAT- DR                                                        
Nonobstant  votre argumentaire en date du 25 juillet 2012 qui répondait au nôtre du 16 du même mois,  explicitant notre plainte   transmise précédemment à votre direction au sujet de l’installation « annuelle » de cet ouvrage, nous la renouvelons une autre fois.
  
Nous la maintenons d’autant plus que le propriétaire y  prélève quotidiennement des débris végétaux qui s’y sont agglutinés et compactés pour les relancer plus loin sous forme de paquets flottants (photo ci-dessous)  susceptibles de nuire à la conduite des embarcations des plaisanciers.  

Photo: ARVPAT- DR
Vous constaterez que notre association de propriétaires riverains du St-Laurent et voisins de la marina  ne lâche aucunement  prise quant  à ce que nous considérons toujours comme  l’expansion abusive et illégitime    de ce commerce, qui s’approprie  ce plan d’eau,  de plus en plus  affecté  par les conditions climatiques particulières (photos ci-dessous) qui en restreignent l’espace disponible, ce aux dépens des riverains et des plaisanciers.

Source: Environnement Canada
                                                  HAUT NIVEAU D’ EAU                                        


Source: Environnement Canada
                                                                  BAS NIVEAU D’ EAU

Veuillez accepter, ( ), l’expression de mes salutations distinguées.

Maurice H.Vanier
Secrétaire-trésorier

Cc. aux élues Nicole Léger, Ève Péclet, Chantal Rouleau, Suzanne Décarie et Gilles Déziel,
aux comités d’actions sur l’accessibilité des rives et la qualité de l’eau constitués par le comité ZIP Jacques-Cartier ainsi qu’aux administrateurs de l’ARVPAT et aux propriétaires riverains-voisins immédiats de la marina.

**** Voici des photos annuelles  illustrant cet ouvrage nuisant aux riverains voisins de la marina  et plaisanciers d'ailleurs de la Route bleue,    installé à chaque saison malgré nos dénonciations :