La convocation de l'assemblée générale annuelle des membres de notre association est reportée au printemps 2018 et donnera lieu à une consultation sur l'avenir de l'ARVPAT.

L'île de la Batture de PAT est dangereusement étranglée par du lierre envahissant

Maurice H.Vanier et Paul Dalcourt,
captés par Daniel Raymond, notre  apprécié transporteur et
photographe 
(N.D.L.R.-5 octobre 2014- L''ARVPAT  a transmis le 30 septembre au Centre d'expertise en analyse environnementale du gouvernement du Québec, propriétaire de l'île, une copie de cette page, lui demandant ce qu'il entend recommander)
En conformité avec le plan d'action 2014-2015 adopté par l'assemblée générale de l' ARVPAT convoquée le 2 juin 2014 et préconisant un examen urgent de l'état des arbres sur l'île de la Batture de Pointe-aux-Trembles, un premier relevé visuel   de l'état de situation  a été effectué le vendredi 11 juillet par le président Paul  Dalcourt, le vice-président (Environnement terrestre et maritime) Daniel Raymond et le secrétaire-trésorier Maurice H. Vanier.

Nage matinale de l'un des castors
Leur hutte, en eau haute
À peine débarqués tout près de la grosse hutte des castors (pendant que l'un d'entre eux pratique ses longueurs à proximité),  nous nous accrochons les pieds et les jambes dans d'épaisses lianes de vigne rampantes et montantes à l'infini, de telle sorte que pour
Un endroit sur l'île
où ils ont
travaillé...
le temps dont nous pouvions disposer, nous n'avons parcouru  que la moitié du pourtour et de l'intérieur de l'îlot. Assez cependant pour constater l'état endémique d'envahissement de ce type de lierre sauvage   et son effet d'étranglement,  tant  atteint chez certains grands arbres qu'en évolution chez tous les autres. 


Nous avons pris plusieurs  photos et rapporté des spécimens afin de constituer un dossier à transmettre au propriétaire, le gouvernement du Québec, à l'arrondissement RDP-PAT,  au Comité ZIP Jacques-Cartier et à des  spécialistes qu'on voudra bien nous référer.   Ci-dessous, quelque-unes parmi nos photos captées durant notre excursion.  
L'envahisseur régnant  partout au sol  


L'envahisseur en opération
d'encerclement - Phase 1
Phase 3:  puis, le tronc et les branches...
Phase 2: ça monte... 

Phase 4: et à la fin, un chicot en devenir.
Ceci n'est pas une mosaïculture



État de propagation du lierre envahissant et de destruction appréhendée de tous les arbres de l'île
de la Batture de Pointe-aux-Trembles, 

ce qui reste de "la pointe où avancent des trembles" et qui  a impressionné Jacques Cartier 
lors de son deuxième voyage au Canada de 1535