L'ARVPAT a expliqué mercredi soir 19 avril, aux dirigeants de la STM venus rencontrer les résidents de RDP-PAT, pourquoi le projet de voie réservée sur la rue Notre-Dame va à l'encontre, autant de la sécurité des cyclistes et des piétons que du plan directeur de revitalisation du Vieux-Pointe-aux-Trembles -

L'intrusion d'une voie réservée par la STM sur Notre-Dame/nord: définitivement, la voie de garage du plan directeur de revitalisation du Vieux-P.A.T. -2e partie-

NOTE du webmestre-secrétaire-trésorier de l'ARVPAT - Le vendredi 15 avril,  le conseil d'administration de l'Association des riverains du Vieux-Pointe-aux-Trembles a invité ses membres à prendre connaissance de treize "conséquences" potentielles  décrites par notre équipe des ressources techniques, à propos de l'intrusion annoncée pour  l'automne, d'une voie réservée pour les autobus de la STM dans l'emprise nord de la rue Notre-Dame, entre la 26e avenue [P.A.T.] et la rue Lesage [Mtl-Est]. Dimanche 17 avril,  ARVPAT  publiait un début de   chronique passablement élaborée sur deux parmi  ces treize  menaces. Celles qui sont liées aux enjeux 6 et 13 ( problématiques du plan de revitalisation du Vieux Pointe-aux-Trembles et de ses activités commerciales), avec  en première partie, un relevé photographique (diverses perspectives de la rue et certain bâtiments)  illustrant la dévitalisation toujours présente parce que non encore  corrigée depuis 2009 entre le boulevard St-J.-Baptiste et la 1ère avenue.    Lien

Ce 20 avril, en deuxième partie, se référant au Plan directeur de revitalisation du Vieux Pointe-aux-Trembles publié en mai 2012, l'équipe de ressources techniques de l'ARVPAT traite des impacts destructeurs sur la revitalisation de la rue Notre-Dame,  si s'effectue cette intrusion d'une voie réservée aux autobus de la STM.   Cf. le Plan dans   Lien

À la page 8, on précisait  que par ce document, l’arrondissement posait un geste concret visant à affirmer sa volonté :
- de protéger et mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du Vieux-Pointe-aux-Trembles;
- de revitaliser et d’améliorer la qualité de vie du quartier;
- d’ouvrir des fenêtres sur le fleuve;
- d’attirer des investissements dans le secteur.

Cette perspective de la rue Notre-Dame,
angle St-Jean-Baptiste,
 illustre bien
sa surlargeur avec  son potentiel d'un réaménagement
 facilitateur de revitalisation.
Or, comme on va maintenant  le constater,  l’insertion d’une 5e voie de circulation par la STM entre en directe  contradiction avec cette volonté, qui s'appuyait à l'époque sur le potentiel d'utilisation de la surlargeur de la rue pour réaliser la majeure partie de son plan directeur. Voici 8  exemples:
  • à la page 43 du Plan, cette surlargeur est citée  parce qu'elle offre un potentiel de réaménagement au profit des piétons
  • à la page 54 du Plan - au Tableau 12 – Énumération de sept (7) problématique et enjeux du Plan directeur. Toujours dans le potentiel de réaménagement, on mentionne au cas de figure 3, que le Vieux P.A.T accorde une importante place aux automobilistes au détriment des piétons et des cyclistes. 
  • à la page 59 - Orientation 6 : Valoriser le paysage urbain : les nombreux fils aériens du côté sud et les fils traversant la rue Notre-Dame accentuent l’image négative de la rue. En ce sens, leur enfouissement contribuera à l’harmonisation des éléments présents dans le paysage et permettra la plantation d’arbres le long de cet axe majeur dans le Vieux-Pointe-aux-Trembles. Le potentiel de réaménagement permetrait cet enfouissement !
  • à la page 62 - Entrées nord, est et ouest -Réaménagement d’intersections routières: le potentiel de réaménagement faciliterait l'élargissement et réaménagement du trottoir côté sud de la rue Notre-Dame (entrées Est et Ouest) -Occasion idéale pour ce secteur et tous les autres de favoriser un verdissement global par la plantation d'arbres
  • à la page  66 – Plan 11 – Synthèse de la programmation spatiale – Entrée Ouest- On y indique à la légende, "Trottoir à élargir et à réaménager" !!!
  • à la page 68 – 5.2.2 Entrée Est- 6. Dans le cadre du projet de réaménagement de la rue Notre-Dame, "reconstruire le trottoir sud en intégrant la surlargeur disponible suite à la reconfiguration des voies de circulation."
  • à la page 69 – 5.2.3 Entrée Ouest -Idem point 3. Dans le cadre du projet de réaménagement de la rue Notre-Dame, "reconstruire le trottoir sud en intégrant la surlargeur disponible suite à la reconfiguration des voies de circulation"
  • Voir aussi point 6 ... prévoir un débarcadère pour les autobus touristiques.

Bref, le projet de la STM en accaparant toute la surlargeur pour une 5e voie,  rend caduque la majeure partie du Plan directeur, lequel réservait cette surlargeur pour les piétons (élargissement du trottoir du côté sud, enfouissement du réseau électrique et plantations).


Terminons cette chronique par le rappel suivant:


"Parmi ces treize menaces qui pèsent  sur  la qualité de vie des riverains des deux côtés de "la Dame"  figurent les enjeux urbains  6 et 13 liés aux problématiques du plan de revitalisation du Vieux Pointe-aux-Trembles  et de ses activités commerciales, tels qu'énoncés ici:
"C) Pour la revitalisation du Vieux-Pointe-aux-Trembles ! ->  Atteinte  au  potentiel  de  revitalisation  de  notre  noyau  villageois  et  de  sa relance commerciale   Enjeu 6 :  Imposition  d’une  voie  réservée  par  la  STM  ne  servant  qu’à  maintenir  le  flux  de  circulation   transitoire  des  automobilistes  du  (450)  au  détriment  des  Pointeliers.  Un  geste  qui  sabote  le  consensus   social  entourant  l’approbation  du  Plan  particulier  d’urbanisme  du  Vieux-Pointe-aux-Trembles  de  2009   ainsi  que  le  Plan  directeur  pour  la  revitalisation  du  Vieux-Pointe-aux-Trembles  –  mai  2012  qui  réservait   cette  surlargeur  au  réaménagement  de  la  rue  Notre-Dame  Est,  entre  la  1ère avenue et le boulevard du    Tricentenaire.  (Aménagements  de  la  rue  pour  les  piétons  et  les  cyclistes,  identification  des  entrées  du   secteur,  etc.)      

....G) Pour les activités commerciales du Vieux-Pointe-aux-Trembles->2)  Condamnation  du  projet  de  réaménagement  du  Vieux-Pointe-aux-Trembles   Enjeu 13 :   Cannibalisation   de   la   surlargeur   aux   profits   du   transit   matinal   alors   que   la   surlargeur   est    identifiée   pour   servir   au   réaménagement   permanent   de   notre   noyau   villageois   patrimonial   et    historique.  Comment  bonifier  le  confort  des  piétons,  créer  des  liens  avec  le  réseau  cyclable  de  la  route   Verte  et  améliorer  adéquatement  l’environnement  du  Vieux-Pointe-aux-Trembles  en  présence  d’une   voie  réservée  servant  entre  6h30  et  9h00  durant  la  semaine  ?"       "
____________________________________________________


Aucun commentaire: